Lycée des Métiers Gustave EIFFEL
Site de l'académie de Créteil

Accueil > Formations > Structures Métalliques (CAP, Bac Pro, MC) > Mention Complémentaire Technicien(ne) en Tyauterie

Mention Complémentaire Technicien(ne) en Tyauterie

Dernier ajout : 26 février.

PDF - 326 ko

Dossier de candidature à télécharger

Qu’est-ce qu’une Mention ?

La mention complémentaire est un diplôme national qui vise à donner une qualification spécialisée à des candidats déjà titulaires du baccalauréat de l’enseignement professionnel ou technologique.
La mention complémentaire se prépare en un an.

Le diplôme est classé au niveau IV (post baccalauréat) de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation.

Accès à la formation
Cette formation est accessible aux élèves titulaires d’un baccalauréat :
- Technicien en Chaudronnerie Industrielle
- Installateur et Maintenance des Systèmes Energétiques et Climatiques
- Métallier
- Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable
- …

Objectifs

Le (la) titulaire de la mention complémentaire de technicien(ne) en tuyauterie réalise des travaux de fabrication, d’installation, de modification et de maintenance des réseaux de tuyauteries entrant dans la constitution des sites industriels (pétrochimie, agroalimentaire, santé, papeterie, cimenterie, centrale de production d’énergie, naval…) en service ou à l’arrêt.

Le métier de tuyauteur(se) est notamment une spécialisation du métier de chaudronnier. Les réseaux de tuyauteries réalisés véhiculent des fluides (liquides, gazeux, …) à des températures et à des pressions plus ou moins élevées en fonction des conditions de service demandées.

Le métier de tuyauteur(se) s’est mécanisé dans les méthodes de débit et de manutention. L’utilisation des machines à commande numérique et de l’informatique pour l’ensemble des activités est courante. Le travail est réalisé en équipe, en amont avec les bureaux d’études et méthodes et en aval avec le montage et le soudage.

Profil et compétences

Le métier de technicien(ne) en tuyauterie demande une bonne habilité gestuelle, le sens du concret, de la rigueur et du soin. 
La capacité à s’intégrer dans une équipe et à communiquer, l’esprit d’initiative, le sens des responsabilités.

Le technicien(ne) en tuyauterie intervient en fabrication à l’atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l’international.

En tant que technicien(ne) en tuyauterie, ses compétences techniques en cohérence avec les normes internationales et de communication, y compris en anglais, devront lui permettre de mener à bien ses activités professionnelles.

Activités Professionnelles à acquérir :
- Préparation de l’intervention.
- Préfabrication des sous-ensembles isométriques en atelier.
- Réalisation, montage sur site et gestion du chantier dans le respect des règles de prévention liées aux risques professionnels et environnementaux.

Un rack de tuyauterie a été réalisé pour permettre aux élèves une mise en situation réelle (relevé de cotes, fabrication et montage, soudage en position de lignes de tuyauterie en respectant les règles de sécurité).

Poursuite d'études

- MC Technicien en Soudage
- BTS Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Débouchés professionnels

Secteurs d’activités :
Les industries chimiques et pétrochimiques (raffineries de pétrole et unités de fabrication de produits chimiques), l’agroalimentaire, la papeterie, la cimenterie, la production d’énergie (centrales thermiques, électriques)…
La maintenance des ouvrages en service constitue également une offre d’emplois importante.

Exemples de métiers accessibles :
Après quelques années d’expérience, le technicien(ne) en tuyauterie peut accéder aux postes de maîtrise et de conduite des travaux sur site.
Il peut également évoluer vers des emplois de bureau d’études, de bureau des méthodes et également de contrôle qualité en fabrication.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée des Métiers Gustave EIFFEL (académie de Créteil)